Programme immobilier neuf dans le futur Grand Paris

Le projet du Grand Paris est pharaonique : 200 km de nouvelles lignes de métropolitian, 68 nouvelles gares et 250 chantiers. Si ce projet d'envergure va changer la vie de 8,5 millions de franciliens il va aussi profondément bouleverser le paysage de l'ILE DE FRANCE et permettre à des villes de première et deuxième couronnes de se dynamiser. Quelles seront les villes à l'honneur demain et où investir dans l'immobilier neuf aujourd'hui ? voici quelques éléments de réponses :

Des prix attractifs car encore relativement bas comparé à la capitale, des emplacements en devenir de premier choix car le long des nouvelles lignes de métro ou à coté de nouvelles gares, de nombreux choix de progamme immobilier neufs avec de belles perspective de revente, vous n'imaginiez pas investir loin de Paris ? Vous devriez y réfléchir. Demain les villes stars de la région parisienne seront Champigny-sur-Marne, Antony, Clamart ou Rosny-sous-Bois.

Champigny-sur-Marne (94500) et ses deux futures gares

Dans le 94, Champigny-sur-Marne va accueillir deux nouvelles gares dans les cinq ans autour de la nouvelle ligne 15. Cela vous permettra d'atteindre Paris en moins de 30 minutes. A  3 877 euros/m2 en moyenne les prix restent très abordables. De nombreux programmes immobiliers neuf sont en projet : "Les candidats peuvent espérer un rendement locatif brut d'environ 5,9 %/an. L’arrivée du Grand Paris ne va pas doper les rendements, mais après 5 ou 10 ans, un bien situé près d’une gare se revendra 20 % plus cher que son prix d’achat initial »

Le sud d'Antony (92160), vers un rééquilibrage avec le nord

Si le nord de la ville est bien desservie par le RER B, le sud est plus enclavé et donc moins bien relié aux réseaux de transports. La ligne 18 permettra dès 2027 de relier le sud de la ville à Orly (trois minutes) et de rejoindre Paris en moins de 30 minutes via la ligne 14. Ainsi si le metre carré tourne autour de 6 000 euros au nord il n'est que de 4 300 euros au sud. Le Grand Paris Express devrait permettre de rééquilibrer le sud de la ville avec l'arrivée de jeunes couples travaillant à Paris ou en premiere couronne par exemple.

Rosny-sous-Bois (93110) s'active

Stimulé par l'arrivée prochaine de la ligne 15 et le prolongement de la ligne 11 du métro le marché immobilier et immobilier neuf de Rosny-sous-Bois se dynamise. Les prix atteignent aujourd'hui les 5 000 euros le m2 sur certains programmes immobilier neufs de standing. En dix ans, les prix n'ont augmenté que de 2,9 %. Le contexte est favorable aux investisseurs car les conditions sont réunis pour un recadrage des prix. L'arrivée de la ligne 15 en 2025 sera une belle opportunité à saisir. Jean-Christophe Laurent, directeur général adjoint de Vinci : « Le principal attrait de Rosny-sous-Bois est que la ville sera à moins d’une demi-heure de La Défense. Les investisseurs qui achètent aujourd’hui bénéficient de prix deux fois inférieurs à ceux du quartier d’affaires. Au moment de la mise en service du réseau, ils obtiendront à coup sûr une plus-value ! ».

Clamart (92140) n'en finit pas de grimper

Les prix ont déjà commencé à grimper à Clamart (+ 19,4 % en 10 ans) mais le prix au m2 moyen reste raisonnable à 5 517 euros/m². En 2014, la ville avait déjà connu un premier désenclavement  avec l'arrivée du tramway (T6 et T10 à venir en 2023). Outre les transports Clamart attire aussi grâce à d'autres projets d'envergure. La ville accueille en effet des programmes ambitieux comme "Grand Canal", réalisé sur une ancienne friche industrielle de 5,3 Ha. Il se compose de logements neufs (1250), de logements sociaux, une résidence service pour étudiant, un hôtel, des commerces, un groupe scolaire mais aussi d'un canal et d'un plan d'eau.

Vitry-sur-Seine (94400) mise sur les nouvelles techno

Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) va, elle aussi, accueillir deux nouvelles stations de métro du Grand Paris Express sur la ligne 15. Ainsi la ville accueillera la gare de Vitry-centre et celle des Ardoines. 3 700 nouveaux logements ont déjà été construits près de celle-ci. C'est aussi là que le "démonstrateur métropolitain du numérique" créé par une de Boyugues Immobilier verra le jour. Cet ambitieux projet combine évènementiel, loisirs, formation au numérique, recherches etc... Un nouveau temple du High-Tech en plein centre-ville. A côté seront aussi développés 100 000 m2 de tertiaire (commerces, studios, bureaux ...). Tous ces projets feront de Vitry-sur-Seine le pôle numérique du sud de Paris.

Bagneux en plein virage

L'une des villes les plus abordales du 92 va, elle aussi, connaître des mutations significatives même si pour le moment côté prix c'est plutôt le "calme plat"  d'après les observateurs. Avec un prix moyen à 4 500 euros/m2, les prix restent raisonnables même si le coût des logements a augmentés de 19,4 % en une dizaine d'années. Et les rendements locatifs s'avèrent prometteurs pour cette ville située à seulement 4 km seulement de la capitale. A l'horizon 2024, dans la ZAC Victor Hugo sont prévus 1800 logements neufs, 110 000 m2 de bureaux et 25 000 m2 de commerces.